Comment choisir mon adoucisseur ?

Le choix d’un adoucisseur va dépendre non seulement de votre consommation d’eau annuelle et de la dureté de votre eau mais aussi :

  • Avez vous besoin d’un débit de pointe important ?
  • Avez vous besoin d’une eau adoucie 24h/24 ?
  • De quelle place disposez vous pour l’installation de l’adoucisseur ?
  • De quelle dureté résiduelle avez vous besoin ?

Tout d’abord, de quoi parlons nous lorsque suite à une analyse de l’eau, on vous relève une dureté de  30°f ?

Et bien, pour faire simple, 1°f correspond à la dureté de votre eau contenant 10mg/litre de carbonate de calcium. Ce qui signifie, en reprenant l’exemple ci-dessus, que par litre d’eau, vous avez : 30 x 0.01 g de CaCO3/litre ==> 300g par m³ d’eau. Toujours pour faire simple, imaginons que vous ayez une consommation annuelle de 100m³ avec une dureté de 37°f (on vous laisse une dureté résiduelle de 7°f). L’adoucisseur traitera donc un volume de 100m³ et enlèvera 30°f. Après un calcul rapide, cela correspond à 30 kg de calcaire (CaCO3) qui sera enlevé de votre eau et donc ne se déposera pas dans votre installation (résistance électrique de vos appareils, entartrage de vos tuyauteries, robinetteries, etc….).

Reprenons depuis le début, la consommation d’eau annuelle et la dureté de celle-ci vont nous permettre de calculer le nombre de litres de résine que doit contenir votre adoucisseur afin que celui-ci ne régénère pas trop souvent la résine et non plus pas assez….. Dès que l’on a défini la capacité de l’appareil, on doit vérifier si il peut assumer le débit de pointe éventuel que vous auriez besoin. Par exemple, l’adoucisseur est prévu pour un internat et, évidemment, toutes les douches seront utilisées en même temps soit au lever et/ou au coucher des élèves. Alors que  pendant la journée, la consommation d’eau est très faible.

A la question : avez-vous besoin d’une eau adoucie 24h/24 ? Et bien la encore nous avons des solutions différentes. Si la réponse est oui, on pourra vous proposer une installation duplex (par exemple : une station essence/restaurant/hotel installé sur une autoroute. En effet, n’oublions pas qu’un cycle de régénération dure +/-, en général ,1h30. Pendant ce temps, l’adoucisseur se met en by pass et donc l’eau n’est plus adoucie.Par contre, si vous n’avez pas besoin d’eau douce en continu, on pourra programmer la régénération à une heure de votre choix dans la journée. D’habitude, on programme la régénération à 2h00 du matin mais suivant votre profession, l’heure peut être différente. 

La place disponible est aussi un facteur important de choix pour une quantité de résine donnée mais avec ses limites techniques évidemment. En effet, on peut proposer des adoucisseurs de taille réduite (que l’on peut intégrer dans un meuble de cuisine par ex), adoucisseurs bi-bloc (le bac à sel peut être disposé un peu plus loin).

La dureté résiduelle, correspond à la quantité de carbonate de calcium que l’on laisse intentionnellement dans l’eau. En général, l’adoucisseur sera réglé pour laisser une dureté de +/- 7°f afin de protéger vos tuyauteries, robinetteries contre « l’agressivité » de l’eau. Par contre, pour des applications particulières (les matériaux de la tuyauteries et robinetteries seront adaptés) on réglera la dureté à 0°f. L’eau subira certainement un autre traitement par après comme le passage dans un osmoseur par exemple.