L’eau destinée à la consommation humaine ne doit pas être adoucie en dessous de 15°TH ? FAUX

     La Directive Européenne 98/83 EG de 1998, concernant l’eau destinée à la consommation humaine, ne mentionne aucune référence quant à la dureté, ni dans la teneur en calcium ou en magnésium. Cette Directive Européenne a uniquement mentionné, comme “paramètre indicatif” la teneur en sodium qui, après adoucissement remplace les ions de calcium et magnésium; ce qui veut dire que ce paramètre n’est plus en relation avec la potabilité de l’eau.
     Les sociétés distributrices d’eau mettent à la disposition des consommateurs, des eaux de dureté très différente selon leur origine géographique et géologique. Certaines sont très douces, d’autres sont très dures.
     Pour limiter les transferts métalliques en provenance des canalisations, la seule obligation est de veiller à ne pas délivrer une eau agressive ou corrosive.
Lors de l’implémentation nationale/régionale de cette Directive Européenne, les 3 gouvernements régionaux en Belgique (Région Flamande, Région Wallone, Région de Bruxelles-Capitale) ont suivi la nouvelle directive, concernant l’eau destinée à la consommation humaine, sur ce point: ils ne font mention d’une dureté minimale de l’eau que dans une remarque sur un paramètre indicatif; celle-ci ne concerne que l’eau qui est distribuée au consommateur par les sociétés distributrices d’eau, après leurs processus de traitement d’eau central, via le réseau public.

Source : www.aquabelgica.be 

Laisser un commentaire